Qu'est-ce qu'une approche ECM ?

ecm enterprise content management
> conseil > dematerialisation > ged

ECM : tout comprendre de l’Enterprise Content Management

bandeau ged sae

De nos jours, les entreprises sont confrontées à la multiplication des contenus. Fichiers, site web, factures, données clients, messages… Toutes ces informations ne font que croître, ont des structures hétérogènes, proviennent de différents canaux et peuvent concerner plusieurs services. Autant de propriétés qui rendent leur gestion très difficile à l’échelle de la société. Face à cette complexité, il est nécessaire de mettre en œuvre une stratégie globale pour exploiter au mieux ces données. C’est ce problème que tente de résoudre l’ECM, ou gestion de contenu d’entreprise.

Un projet GED ? Demandez votre devis

ECM : qu’est-ce que c’est ?

La démarche Enterprise Content Management (ECM), ou Gestion de Contenu d’Entreprise en français, est une approche globale de la gestion de l’information de l’entreprise. Elle permet de prendre en compte l’ensemble des contenus, structurés ou non, quelle que soit leur provenance, en particulier dans un contexte multicanal. Son objectif est d’intégrer tous les documents et toutes les données dans un référentiel commun, et de les organiser intelligemment en fonction de leurs usages et de leur cycle de vie, pour faciliter leur exploitation par les équipes. Elle consiste donc notamment à optimiser les processus métiers et à fournir des outils collaboratifs pertinents.

En déployant un logiciel ECM, l’entreprise gagne donc notamment en efficacité, en collaboration et en optimisation des coûts. Mais de telles évolutions peuvent être difficiles au sein des équipes, et il est donc indispensable de les inscrire dans un véritable accompagnement au changement, pour obtenir l’adhésion de tous. Par conséquent, il est recommandé de s’entourer d’experts pour mener à bien cette transformation.

GED et ECM, quelles différences ?

On a parfois tendance à confondre l’ECM avec le Gestion Electronique des Documents (GED). Mais en réalité, ces deux notions sont très différentes. Comme évoqué précédemment, l’ECM constitue une stratégie de gestion de l’ensemble des contenus de l’entreprise. Le Système de Gestion de Contenu d’entreprise, lui, est uniquement une application, ou un logiciel, permettant de créer, modifier, consulter, etc., des textes ou des médias. Une démarche d’ECM peut donc s’appuyer sur des CMS, en tant qu’interfaces pour les membres de l’entreprise, afin de leur permettre entre autres d’accéder aux différentes informations.

De plus, l’ECM va plus loin que les contenus créés via un SGC. Elle doit également prendre en compte les documents non structurés, numériques ou physiques, et les intégrer dans une base commune. De cette façon, le Système de Gestion de Contenu d’entreprise n’est qu’une des multiples briques logicielles qui composent une stratégie d’ECM. La GED s’intéresse quant à elle principalement au traitement des documents numériques de l’entreprise. En clair, une solution GED aura pour objectif de classer les documents par pertinence en fonction des outils, des spécificités métiers, des spécificités techniques…

Découvrez notre solution GED

Une approche qui a ses avantages…

Mettre en place un logiciel ECM permet donc de se consacrer à l’ensemble de la gestion de l’information dans l’entreprise et de s’affranchir au maximum des problèmes techniques. Les bénéfices pour l’entreprise sont :

  • Une efficacité optimale du personnel et des différents métiers de l’entreprise
  • Une optimisation des coûts
  • La mise en place d’un environnement optimale pour la gestion de la relation client
  • Une réelle solution pour palier aux problèmes techniques métier
  • Plus d’intelligence collective et de travail collaboratif au service de l’entreprise

… Mais aussi quelques limites

Les freins humains au changement et aux transformations liées à l’utilisation d’un logiciel ECM sont les limites les plus courantes. La modification des habitudes de travail et des modes d’usages (plan de classement personnel, gestion des projets ou des clients…) en est un exemple concret.

Déployer une démarche ECM doit être préparé en amont. Cela nécessite une réelle sensibilisation des salariés et des formations pour les rassurer. Cette démarche peut demander de grands changements dans les habitudes et elle doit permettre à la société de briser toutes les résistances humaines présentes face au partage de l’information.

Au-delà de la possibilité de freins humains à la démarche de l’Enterprise Content Management, l’ambition de l’entreprise quant à ce changement et donc la forme que va prendre sa plateforme finalisée d’ECM peut là aussi engendrer des limitations. Par exemple, la restriction d’évolution du logiciel ECM au niveau des fonctionnalités, des outils ou encore des usages peut avoir de lourde conséquence par la suite.

Pour éviter que ces limites prennent formes durant votre projet ou après sa mise en place, vous pouvez faire le choix d’être accompagné par des experts dans votre gestion de contenu d’entreprise. Découvrez nos solutions accompagnement.

Découvrez nos actualités thématiques
SAE et GED
02.05.2019

Les différences entre la GED et le SAE

Les SAE sont souvent confondus avec la GED. Retrouvez ci-dessous les différences et surtout les complémentarités de ces deux solutions…

Voir plus
11.12.2018

La destruction des archives à l'heure du RGPD : entre performance et conformité

La destruction des archives fait partie du sort final, dernière étape du cycle de vie des archives. Souvent négligée, elle…

Voir plus
Coffre fort numérique
22.11.2018

Le coffre-fort numérique au cœur de la dématérialisation du bulletin de paie

Un contexte légal favorable La loi El Khomri du 1er janvier 2017, permet aux employeurs de remettre à leurs salariés…

Voir plus
BPO
17.09.2018

Business Process Outsourcing : quels cas d’usage ?

Le BPO permet à vos équipes de s’affranchir des tâches administratives pour se recentrer sur votre cœur de métier, afin…

Voir plus
Les sites du Groupe ARCHIVECO