Ma Santé 2022 & Hop’En : le virage numérique du système de santé français

ma santé 2022 hop en numerique
26.06.2019 > avis-dexperts

Le 22 mars 2019, l’Assemblée Nationale a adopté un nouveau projet de loi, Ma Santé 2022, porté par le Ministère des Solidarités et de la Santé visant à transformer en profondeur le système de santé. Hop’En (pour Hôpital Numérique Ouvert sur son Environnement) constitue le volet numérique de Ma Santé 2022.

Son objectif est d’accélérer la transformation numérique de la santé pour répondre aux attentes des citoyens et des professionnels de santé. Faisons le point sur les enjeux de ce programme.

Focus sur le programme Hop’En

Le programme Hop’En est lié à une forte ambition de développement du numérique pour la santé et fait suite au programme Hôpital Numérique initié en 2012. Il s’agit de l’une des mesures phares de Ma Santé 2022 lancée par la DGOS (Direction Générale de l’Offre de Soins) et encadrée par l’instruction du 12 février 2019 . Hop’En est une véritable feuille de route au niveau national pour les SI des établissements de santé durant les 5 prochaines années. Afin de mener à bien le programme, une enveloppe budgétaire de 420 millions d’euros a été définie.

L’objectif final d’Hop’En est d’assurer une cohérence territoriale des outils des professionnels de la santé et de la mise à disposition de l’information auprès des patients.

Le programme Hop’En se structure autour de 4 prérequis et 7 domaines fonctionnels parmi : le développement du dossier patient informatisé et interopérable et le DMP (le Dossier Médical Partagé), la mise à disposition des services en ligne aux usagers et aux patients, le pilotage des activités médico-économiques, etc.

Répondre aux attentes numériques des patients

La relation des citoyens avec les services de santé est en pleine évolution. Un patient sur deux pense que le système de santé est en retard sur le développement du numérique alors que les nouveaux usages du digital s’appliquent désormais à la santé : les acteurs et services de la santé sont dorénavant mis en concurrence, les patients attendent une personnalisation des services, etc.

En parallèle de cette évolution, l’accès à la donnée de santé devient également important pour le patient. Celui-ci est dorénavant connecté, informé et acteur de sa prise en charge. On assiste ainsi à un bouleversement des relations entre les patients et les professionnels de la santé.

La sensibilisation de la population à la digitalisation de la santé a déjà commencé avec la mise en place du DMP (Dossier Médical Partagé) qui permet à chaque citoyen de conserver et sécuriser ses informations de santé et de le mettre à disposition des professionnels de santé.

La deuxième étape concernera la création d’un ENS (Espace Numérique de Santé) pour chaque citoyen, et cela dès la naissance, contenant le DMP et donnant également accès aux services de santé dématérialisés tout au long de la vie.

Vers une harmonisation des outils des professionnels de la santé

Hop’En vise également à mettre en place des mesures pour favoriser la synergie, la fluidité et la coopération entre les différents acteurs de la santé sur l’ensemble du territoire. Il existe, en effet, de nombreuses disparités territoriales au sein des SI des établissements de santé.

Le programme Hop’En a pour ambition d’y répondre d’ici 2022. Ses différents enjeux sont :

  • harmoniser les services numériques des établissements de santé ;
  • améliorer le parcours patient et professionnel de la santé ;
  • réduire la distance entre les acteurs de la santé dans le cadre du parcours de santé, de soin et de vie ;
  • simplifier les processus de prise en charge ;
  • renforcer l’offre de soins de proximité.

Ma Santé 2022 et son volet numérique Hop’En sont des projets qui ambitionnent de transformer en profondeur le système de santé français pour les professionnels mais également pour les patients. Pour les mener à bien, les acteurs de la santé devront déployer des outils de travail communs et s’appuyer sur des solutions collaboratives et évolutives. Le Groupe Archiveco accompagne les établissements de santé dans leur transformation digitale, vous avez un projet de dématérialisation ? Contactez-nous !

Sources :

DSIH – N°27 – Mai 2019, Regards – Les Dossiers FHP – N° 47 – Avril-Mai 2019, www.solidarites-sante.gouv.fr

A voir aussi...
transformation digitale
26.06.2019

Qu'est-ce que le programme VITAM ?

Le programme VITAM (Valeurs immatérielles transmises aux archives pour mémoire) est issu d’une collaboration étroite entre les ministères des Affaires…

Voir plus
SAE et GED
02.05.2019

Les différences entre la GED et le SAE

Les SAE sont souvent confondus avec la GED. Retrouvez ci-dessous les différences et surtout les complémentarités de ces deux solutions…

Voir plus
11.12.2018

La destruction des archives à l'heure du RGPD : entre performance et conformité

La destruction des archives fait partie du sort final, dernière étape du cycle de vie des archives. Souvent négligée, elle…

Voir plus
Coffre fort numérique
22.11.2018

Le coffre-fort numérique au cœur de la dématérialisation du bulletin de paie

Un contexte légal favorable La loi El Khomri du 1er janvier 2017, permet aux employeurs de remettre à leurs salariés…

Voir plus
Les sites du Groupe ARCHIVECO